Actualités
vendredi 20 mars 2020
Le Silence et la peur, Nina Simone et l’Histoire noire-américaine dans un spectacle éclairé et éclairant
 
Actualités
mercredi 18 mars 2020
Quand la sculpture contemporaine s’empare du motif animal…
 
Actualités
mardi 17 mars 2020
Turner illumine le Musée Jacquemart André de ses peintures et aquarelles en provenance de la Tate
 

Sylvain Huc - Lex

Théâtre Jean-Vilar
94400 Vitry-sur-Seine

Le corps est à la fois l'outil et l'objet des investigations du chorégraphe et danseur Sylvain Huc. LEX (loi en latin), sous la forme d’un solo, s’attachera à explorer nos rapports ancestraux et ambigus avec la loi. En déployant un corps à discipliner et indiscipliner, ce solo ira interroger la loi et son corollaire structurel, la transgression.

Le vendredi 25 septembre 2020
Tarifs : indisponible

Lisi Estaras, Ido Batash - The heart is the muscle we like to work out

La Briqueterie - Centre de développement chorégraphique du Val-de-Marne
94400 Vitry-sur-Seine

Lisi Estaras, aux origines argentines, revient au tango pour mieux en déconstruire les rigoureux codes. Quid d’une danse qui préférerait se projeter, que découler ? Aux sons métissés et instables d’Eduardo Rovira, The Heart is the Muscle we Like to Work Out malaxe le tango pour en extraire un langage chorégraphique à la physicalité brute et clownesque, comme inspirée de l'Art Brut.

Le jeudi 24 septembre 2020
Tarifs : indisponible

Masako Matsushita - UN/DRESS in situ

MAC-VAL - musée d'art contemporain Val-de-Marne
94400 Vitry-sur-Seine

Avec UN/DRESS moving painting, l’artiste italo-japonaise s'intéresse au vêtement aussi bien qu'à la peau, travaillant sur les significations multiples qui s'attachent à ce qui habille. Savant et coloré strip-tease où corps et objet se fondent pour devenir peinture en mouvement, ce premier solo est une « oeuvre métaphorique qui… devient une enquête sur le rôle des vêtements et du corps dans la société moderne », soit une sobre déconstruction extrêmement contrôlée et intérieure évoquant le geste butô.

Le vendredi 25 septembre 2020
Tarifs : indisponible

Theatre des monstres - La Danse des sauvages

Place Dampierre
92220 Bagneux

Muni-e de cornes, de grandes dents pointues et de peaux, le public est invité à danser sur des rythmes endiablés et réveiller le monstre qui sommeille en lui .

Le samedi 26 septembre 2020
Tarifs : indisponible
Performance

Boris Charmatz - Ping Pong

Performance Centre national de la danse
93500 Pantin

Entretien sous forme de partie de ping-pong entre Boris Charmatz et l’écrivain Gilles Amalvi.

Le dimanche 27 septembre 2020
Tarifs : indisponible

Benjamin Kahn - Sorry, "But I Feel Slightly Disidentified..."

Lafayette Anticipations - Fondation d'entreprise Galeries Lafayette
75004 Paris

Sous des étoffes colorées, une silhouette et une rythmique donnent le la, le premier la de "Sorry, But I Feel Slightly Disidentified...", qui se déclinera ensuite en autant de tons qu’il y a de stéréotypes tapis, prêts à bondir.

Du samedi 26 septembre 2020 au dimanche 27 septembre 2020
Tarifs : indisponible

Dominique Brun, Francois Chaignaud - Bolero/Nijinska

Cité de la musique - Philharmonie de Paris
75019 Paris

Du samedi 26 septembre 2020 au dimanche 27 septembre 2020
Tarifs : indisponible
Performance

Sorour Darabi - Farcie.e

Performance Lafayette Anticipations - Fondation d'entreprise Galeries Lafayette
75004 Paris

Le danseur et chorégraphe transgenre iranien Sorour Darabi a du mal à digérer l'obligation en langue française d'assigner un genre à chaque objet, chaque être ou chaque pensée. Devant un texte qui porte en lui tous les stigmates d'une langue qui n'a pas su s'affranchir d'une dichotomie masculin-féminin qui enferme les corps, le performeur n'a d'autre choix que de mettre ce texte à l'épreuve de son corps.

Du mercredi 23 septembre 2020 au jeudi 24 septembre 2020
Tarifs : indisponible

Meytal Blanaru - Rain

La Briqueterie - Centre de développement chorégraphique du Val-de-Marne
94400 Vitry-sur-Seine

Avec rain, Meytal Blanaru puise à nouveau son inspiration dans un souvenir d’enfance. En questionnant le conformisme ambiant lié aux identités de genre, l’objectivation du corps féminin et la prédominance du « regard masculin » dans nos cultures, rain marque une tentative personnelle de l’artiste de s’extirper de cette prédominance.

Le vendredi 25 septembre 2020
Tarifs : indisponible

Nuria Guiu Sagarra - Spiritual Boyfriends

La Briqueterie - Centre de développement chorégraphique du Val-de-Marne
94400 Vitry-sur-Seine

Avec Spiritual boyfriends, la chorégraphe catalane poursuit sa réflexion sur les nouveaux rapports corps/pouvoir qui se tissent sur Internet. Sur les bases d’une recherche iconographique des pratiques qui ont façonné le yoga postural et à travers un fond d’images personnelles, ce solo brasse données documentaires et autobiographiques questionnant la réalité, la fiction, l'image, le pouvoir, le genre et la spiritualité à l’heure des nouvelles technologies.

Le vendredi 25 septembre 2020
Tarifs : indisponible