Actualités
vendredi 17 novembre 2017
Le Chinois fait son bal afro-latino samedi soir
 
Actualités
jeudi 16 novembre 2017
Lo Spazio : Naissance d’une galerie dédiée à la photographie et plus encore
 
Actualités
jeudi 16 novembre 2017
El Otro, un spectacle errant qui explore l’autre en nous et l’amour partout
 
Actualites

Les Inaccoutumés de la Ménagerie de Verre débarquent la semaine prochaine

Du 14 novembre au 9 décembre, la Ménagerie de Verre accueille "Les Inaccoutumés", Festival annuel qui fait la part belle aux artistes "borderline", inclassables et d’avant-garde.
"La ménagerie de verre appartient aux artistes pour qui le corps est à la fois l’objet et le sujet de l’expérience, des artistes pour qui le corps est lieu de parole et lieu d’écoute, en lien direct et intense avec son contexte, son environnement " Qui parle mieux de la Ménagerie de Verre que Marie Thérèse Allier, son discret et charismatique capitaine, qui avance masquée mais sûre de ses choix, cachée derrière ses éternelles lunettes noires, comme pour mieux laisser la place à ceux qu’elle met dans la lumière ? Marie Thérèse, l’allier des artistes, on ne parle pas assez souvent d’elle et pourtant, sans elle, la Ménagerie ne serait pas ce qu’elle est, ce qu’elle est devenu, ce qu’elle continue d’être, ce vivier unique d’artistes pour qui le corps est central dans la démarche scénique. Pas des artistes "bankables", fédérateurs et consensuels, non, mais de ceux qu’on voit peu ou pas assez, qu’on ne connaît pas encore, qui déplacent les lignes, qui remuent quelque chose en nous, qui nous choquent, nous agacent, nous énervent, nous émerveillent, nous interpellent, nous touchent, nous fascinent, bref, nous font réagir, par le corps en premier, s’il vous plaît.

Voilà plus de trente ans maintenant qu’existe ce lieu atypique, enclave de résistance scénique dans le 11ème arrondissement, pratiquant le décloisonnement des disciplines (théâtre, danse, performance…) et un goût avéré pour l’avant-garde. Discrète dans son impasse au calme loin des bars qui font la vie nocturne du quartier, cette ménagerie sans animaux (quoique, ça dépend), place son exotisme dans une programmation radicale et audacieuse, culminant lors de deux Festivals annuels : "Les Inaccoutumés" et "Etrange Cargo", qui reflètent la personnalité de sa directrice artistique, Marie-Thérèse Allier, figure phare en matière de découverte de nouvelles personnalités de la scène chorégraphique. Elle est l’âme de cette Ménagerie de Verre en béton, son pilier, son mur porteur. Elle tient la barre depuis le début, fonctionne aux coups de cœur et aux fidélités et a fait de cet espace unique un laboratoire d’expression bouillonnant, presque un label, un gage d’anticonformisme et de recherche en matière de nouvelles théâtralités du corps.

Cet automne, place donc aux Inaccoutumés, le premier festival de la saison, qui invite une poignée d’artistes (chorégraphiques essentiellement) à investir le plateau atypique, plus profond que large, sans coulisses ni cintres, de cet ancien parking. Y sont programmés des habitués, dont Théo Mercier qui revient dans l'arène à moto avec son étonnant "Radio Vinci Park" avec le danseur François Chaignaud, tout en séduction cavalière, les chorégraphes Claudia Triozzi et Olivia Grandville ou César Vayssié et Ivana Müller, en résidence dans les murs cette année qui jouent donc à domicile pour ainsi dire. Le chorégraphe suédois Mårten Spångberg est invité pour la deuxième fois et l’on va découvrir l’artiste suisse Marie-Caroline Hominal qui présente l'expérience radiophonique "Where’s the MC", véritable performance live. Et puis pour la première fois, la Ménagerie se décentre et programme une proposition hors les murs, "La Fille du Collectionneur" de Théo Mercier encore, entre installation plastique et spectacle performatif, qui sera jouée en ouverture de Festival à Nanterre-Amandiers (avec navette gratuite au départ de Châtelet).

Une programmation ovni de propositions originales, hors des sentiers battus, à mille lieues du rapport consumériste au divertissement. Ici, c’est l’expérience qui compte, la rencontre, le geste et la prise de risque. Vous êtes prévenus.

Par Marie Plantin

Festival Les Inaccoutumés
Du 14 novembre au 9 décembre 2017
A la Ménagerie de Verre
12/14 Rue Léchevin
75011 Paris