Actualités
jeudi 19 avril 2018
Le Disquaire Day fait la fête aux disquaires ce samedi
 
Actualités
mercredi 18 avril 2018
Le festival sur le jeu vidéo Press Start est de retour à la BPI
 
Actualités
mercredi 18 avril 2018
Une nouvelle méconnue de Jules Verne sur les planches
 
base

La magie Dior au Musée des Arts Décoratifs

Plus que quelques jours pour aller parcourir la somptueuse exposition organisée par le Musée des Arts Décoratifs autour de la Maison Dior. Le couturier Christian Dior et ceux qui lui ont succédé y voient leurs créations les plus raffinées présentées dans un écrin de toute beauté.
L’exposition se termine à la fin de la semaine, ce dimanche 7 janvier, et c’est peu de dire qu’elle est splendide. Pour qui aime la mode, son Histoire, ses robes, ses coupes, ses matières, ses accessoires, l’évènement concocté par le Musée des Arts Décoratifs est tout à fait exceptionnel. Outre la magnificence des pièces présentées, on est subjugué par leur mise en valeur, une scénographie où l’émerveillement est de mise, dans un mouvement crescendo, à la fois chronologique et thématique, qui créé des îlots, des espaces paradisiaques où fleurissent les robes, des vitrines féériques, jusqu’à l’apothéose dans la Nef,  galaxie de tenues toutes plus somptueuses les unes que les autres.

L’exposition retrace non seulement le parcours du couturier, son enfance, son passé de galeriste, son goût pour l’art et la photographie, son apprentissage du dessin de mode et son entrée en haute couture. Mais elle s’étend également au-delà de la vie du créateur, s’attachant aux couturiers de renom qui lui ont succédé, ont perpétué le style et l’aura de cette maison synonyme d’élégance et de raffinement : Yves Saint-Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf Simons et plus récemment Maria Grazia Chiuri. Connu pour son invention du New-Look, sa conception architecturale de robes en harmonie avec la silhouette féminine, Dior aura indéniablement marqué d’une pierre précieuse la mode du XXème siècle. Modèles de classicisme et de raffinement, ses robes, qu’elles s’évasent en corolle sur un bustier cintré, ou allongent la taille en un fourreau galbant, qu’elles s’inspirent de la nature, en particulier de la flore, ou d’un folklore ethnique issu de voyages lointains, subliment le corps de la femme en des visions de toute beauté. Les coupes mais aussi les matières, étoffes, tissus et textures (tulle, organza, crêpe de soie…), les couleurs ou les imprimés, viennent célébrer ce goût immuable pour l’élégance altière et délicate.

L’exposition est d’une richesse stupéfiante, une déambulation féérique, elle cite les sources d’inspiration autant que les vêtements, elle est un hymne à la grâce et au chic. Elle réveille le regard et les sens, elle est en soi une fête féérique.

Par Marie Plantin

Christian Dior, Couturier du Rêve
Du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018
Au Musée des Arts Décoratifs
107 Rue de Rivoli
75001 Paris