Actualités
vendredi 14 décembre 2018
Rencontre solaire avec Catastrophe
 
Actualités
jeudi 13 décembre 2018
Le DOC Ciné Club programme La Commune de Peter Watkins, film rare et brillant
 
Actualités
jeudi 13 décembre 2018
Le Winter Camp Festival vous réchauffe jusqu’au bout des oreilles
 
base

Escale mobile au MAIF Social Club

Le MAIF Social Club, au cœur du Marais, propose actuellement une exposition protéiforme sur le thème de la mobilité aujourd’hui. A travers le regard de douze artistes, c’est une invitation à reconsidérer nos déplacements, une rêverie cheminante, une réflexion poétique qui tend à nous faire ralentir le pas, ouvrir l’œil, profiter du voyage autrement.
Nul besoin d’être membre adhérent de la MAIF pour y mettre les pieds, l’entrée est libre, c’est le principe de la maison, accessible au tout venant donc. Et c’est la première qualité du MAIF Social Club, s’adresser à tous, hors de toute chapelle et visée de prosélytisme. Etre au cœur de la cité un espace qui interroge, via une programmation artistique qualitative et multiple menée avec flair par Chloé Tournier, nouveaux usages et nouvelles pratiques contemporaines en matière de communication, de consommation, de développement durable, d’économie solidaire etc... Car les initiatives s’épanouissent à tous les niveaux et les citoyens s’en emparent rapidement, se les approprient collectivement pour mieux les intégrer à leurs modes de vie connectés et conscients. Le MAIF Social Club se veut d’une certaine manière le miroir de ces tendances, les questionnant via des expositions thématiques (à raison de trois par an), des débats, des ateliers (y compris pour les enfants).

Avec “Escales en vue”, le parcours proposé vient questionner notre mobilité à petite et grande échelle, petite et grande vitesse, et par-dessus tout à taille humaine et hauteur de nos rêves. Les œuvres réunies par la commissaire AnneSophie Bérard sont de différents ordres : installation, vidéo, performance, photographie, toutes singulières. Un vent de délicatesse flotte sur l’ensemble. On navigue à fleur de sensibilités fines et chaque œuvre existe en elle-même et rayonne avec les autres. Avec “Paysage rupestre”, Samuel Rousseau redonne vie et mouvement au bestiaire des grottes de Lascaux et Chauvet, une fenêtre temporelle qui associe les technologies d’aujourd’hui (la vidéo) au matériau brut d’une pierre scintillante de mille quartz,  qui sert ici de surface de projection. La course des chevaux, bisons et autres quadrupèdes préhistoriques vient s’inscrire dans son sillon et c’est hypnotique. Laurent Tixador a conçu une maison portative, d’une ingéniosité folle. Ainsi, le marcheur, comme l’escargot, se déplace au rythme lent généré par le déplacement de son habitacle et peut, dès qu’il le veut, bénéficier de son toit. Marche et hébergement avancent donc de concert dans ce concept autonome. Si vous vous approchez de la “Fenêtre” de Matthieu Tercieux, des paysages changeants s’offrent à vous. L’interactivité est de mise également avec la tapisserie de Flavien Théry qui vous emmène littéralement sur une autre planète puisque le visiteur est invité à marcher dessus, lunettes 3D sur le nez. Il s’agit d’un tapis tissé numériquement, reproduisant une image satellite des reliefs géologiques du sol de Mars. Autre promenade décalée, la carte olfactive du Marais est une invitation à appréhender le quartier du Marais non du point de vue du regard mais de l’odorat. Senteurs à l’appui. On ne va pas tous les citer mais on terminera sur la performance au long cours de Jean-Christophe Norman qui traverse le monde, craie blanche dans une main, “Ulysse” de Joyce dans l’autre, pour en écrire le texte à même le trottoir. Geste éphémère que les pas des passants effacent, qui est une façon pour l’artiste d’avancer au rythme des phrases, au ras du sol, dans le chemin d’une prose littéraire fleuve. Peut-être le croiserez vous rue de Turenne, en sortant…

En regard de l’exposition, une programmation sur le thème de la mobilité égrène le sujet dans un contexte de soirées trois en un, avec débat d’idées en première partie, suivi d’une performance artistique (concert, spectacle, lecture, danse) et conclu par un buffet top qualité. Et d’autres rendez-vous privilégiés riches en découvertes ainsi que des ateliers adultes et enfants. Tout pour venir réfléchir, pratiquer et rêver, bref explorer. On recommande.

Par Marie Plantin

Escales en vue
Du 5 octobre 2018 au 5 janvier 2019
Au MAIF Social Club
37 Rue de Turenne
75003 Paris
Réserver cet évènement