Diaporama
jeudi 18 octobre 2018
Le témoignage photographique de Dorothea Lange s’expose au Jeu de Paume
 
Actualités
mercredi 17 octobre 2018
INTERVIEW - Gurshad Shaheman et le Cabaret Dégenré
 
Actualités
mercredi 17 octobre 2018
Welcome !, l’événement culturel et engagé du Musée de l’Immigration revient
 
base

Avec le Paris Music Festival, les concerts se jouent dans les lieux remarquables de la capitale

Paris Music Festival, 3ème édition c’est pour bientôt ! Du 15 au 17 mars, l’événement invite des artistes de tous bords à se produire dans plusieurs lieux de la capitale, à la fois inhabituels et remarquables. Jazz, folk, électro, il y en aura pour toutes les oreilles pendant trois jours !
Et un, et deux et trois éditions ! Paris Music Festival revient squatter la capitale et installer ses concerts là où l’on n’a pas trop l'habitude d’en voir. Cette année c’est une vingtaine de lieux pour la plupart inaccessibles au public dans le cadre de concerts qui ont accepté de s’associer au jeune festival. Musée, église, hôtel particulier mais aussi salle de concert accueilleront pendant trois jours une quarantaine d’artistes et ça démarre le 15 mars.

Le festival joue depuis ses débuts la carte de l'éclectisme, de la créativité et de la rencontre avec une programmation variée puisqu’elle fait s’y côtoyer cette année une révélation classique, le violoncelliste Bruno Philippe, la pop song onirique de Barbagallo (ancien batteur de Tame Impala) et l’électro de Yuksek. 
Rencontres de genres et propositions curieuses, Paris Music Festival mise par ailleurs sur la découverte, la surprise et les “jeunes pousses”. Pendant les trois jours, on pourra remplir son panier de nouveaux noms et de nouveaux sons grâce à la rappeuse Aloïse Sauvage (récemment vue en tant qu’actrice dans 120 battements par minute) qui jouera à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris, à Malik Djoudi et sa pop synthétique à écouter au Petit Palais - Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris ou à Lenparrot à la Crypte archéologique de l’île de la Cité.
On se délecte aussi de voir ou revoir des artistes que l’on suit, venus présenter leur projets parallèles comme François (de Frànçois & The Atlas Mountains) qui s’est associé au chœur féminin basque et polyphonique BostGehio (au Petit Palais), la relecture du répertoire de Philip Glass par Maud Geffray (de Scratch Massive) et Lavinia Meijer (à l’Eglise Saint-Eustache) ou encore la carte blanche de Piers Faccini, parrain de cette édition (à l’Hôtel de Lauzun). 
Pour clôturer en beauté ces trois jours de concerts tous azimuts, c’est à l’Aérosol, temple des cultures urbaines niché dans une friche SNCF, que ça se passera en compagnie d’Arnaud Rebotini, Yan Wagner, Etienne Jaumet, L. Teez et d’Aeon Seven. 

Enfin, la belle cerise sur le gâteau c’est que pratiquement tous ces concerts sont au tarif de 10 euros, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Du 15 au 17/03/2018
Dans plusieurs lieux de Paris


Par Rita Carvalho