Actualités
mardi 25 septembre 2018
Chris Garneau, de retour sur scène au Point Ephémère
 
Actualités
lundi 24 septembre 2018
Tous au restaurant divise votre addition par deux du 1er au 14 octobre
 
Diaporama
lundi 24 septembre 2018
Der des der pour le Cirque Plume
 
base

AO Izakaya, le fruit délicieux de l’union entre la cuisine japonaise et française

Un jap’ oui, mais qui sort de l’ordinaire. Tout près de l’Olympia, AO Izakaya revisite la gastronomie japonaise en la fusionnant à la française. Une nouvelle adresse moderne, raffinée et délicieuse pour des palais exigeants !
Vous êtes, comme vous le dites, un peu blasé des restaurants japonais traditionnels ? Entre nous on vous comprend, alors pour mettre un terme à cette lassitude, on emmène ses papilles dans un izakaya, un bistrot où les Japonais se rendent généralement pour siroter une bière ou un saké accompagné de plats à partager. Paris compte quelques-uns de ces “bar à tapas” à la nippone et à deux pas de l’Olympia, c’est le Chef Yasuo Nanaumi qui revisite avec élégance le concept et régale chez AO Izakaya, ouvert depuis cet été.

Du bleu et de l’or, des verticales et diagonales de bois clair, on a ici le sens des couleurs, des assemblages harmonieux et délicats. Un art de la juste composition qui oriente également en cuisine Yasuo Nanaumi, maître du mariage entre les saveurs nippones et françaises et expert des combinaisons heureuses. Derrière son comptoir boisé, le chef compose des tapas froides/chaudes à partager (de 7 à 22 €), du poisson cru (en sushi ou sashimi) et pour les plus curieux un menu “omakase” à 65 € (7 plats) où c’est carte blanche. Pour le déjeuner, comptez 20 € minimum pour un menu.

Tout est ici, vous le pressentez, une histoire de saveurs qui s’imbriquent les unes dans les autres, d’assaisonnements subtiles et raffinés (vinaigrette au sésame, sauce d’oignons vinaigrés…) qui viennent agrémenter un bœuf finement tranché ou un thon mi-cuit aux airs de magret de canard. Ici, mention spéciale à la demi-aubergine grillée, fondante et légèrement caramélisée par le miso doux, divine et fatale. Et vous n’en aviez sûrement pas rêvé, mais le Chef Yasuo Nanaumi l’a fait, oser mélanger le foie gras en escalope à une sauce teriyaki, un geste audacieux et réussi. De l’apéritif (saké pétillant), en passant par l’accueil jusqu’aux desserts (le mi-cuit chocolat au cœur matcha nous a mis KO !), nos papilles sont en émoi, nos yeux séduits par la composition des assiettes. Du plaisir dans tous les sens !

AO Izakaya
12, rue Caumartin
75009 Paris
01 42 65 31 53
Déjeuner : de 12h à 14h30 (sauf samedi et dimanche)
Dîner : de 19h à 23h (sauf dimanche)


Par Rita Carvalho