Actualités
mercredi 17 janvier 2018
Quatorzième édition du festival musical Mo’Fo, debout contre vents et marées
 
Actualités
mercredi 17 janvier 2018
Entrer dans la peur comme on entre dans la danse, avec Lisbeth Gruwez
 
Actualités
mardi 16 janvier 2018
Huit jours pour plonger dans le monde du cocktail grâce à la Paris Cocktail Week
 
Actualites

Ambiance cumbia samedi soir au Cent-Quatre

Pour clôturer l’année France-Colombie, le Cent-Quatre, avec le soutien de l’Institut Français et de la Ville de Paris, organise une soirée muy caliente ce samedi soir avec bal le lendemain. De quoi passer le week-end à guincher !
Que tu saches danser la salsa, la cumbia ou bien le merengue ou rien de tout cela, peu importe, le Cent-Quatre t’accueille ce samedi soir en musique pour fêter dans l’allégresse et surtout la musique la clôture de l’année France-Colombie. On attend donc des musiciens du pays, issus de la nouvelle génération, mais pratiquant le grand écart entre modernité et rythmes traditionnels, des DJs privilégiant l’électro, et même des stands de spécialités culinaires pour tenir le coup jusqu’à 2h du matin. Pour l’occasion, le restaurant du Grand Central revoit sa carte et propose un menu colombien concocté par le chef des lieux, Julian Estrada. Et puis de ci de là des stands de relooking, coiffure, maquillage et tatouage, pour changer de tête et se changer les idées accessoirement. A quoi servirait le samedi soir si ce n’était à ça, oublier le train-train quotidien, la semaine de responsabilités, l’énergie à plat, les problèmes à plus ou moins grande échelle et tout ce qui pèse sur les épaules et ternit le teint. Alors viens te requinquer, renouer avec ta frivolité, ton envie de danser sans plus penser à rien, viens te faire du bien. 

Le line up de la soirée s’annonce comme tel, avec Emile Omar de Radio Nova pour se mettre en jambes et se chauffer doucement, puis le crew Peligrosos de Medellin (rap, cumbia). Après on enchaîne en mode électro avec trois DJ sets d’affilée (curated by Nuits Sonores) : Ghetto Kumbé, de Bogota, et sa tribal house caribéenne, Mitu, de Bogota aussi, et sa techno futuriste de la jungle (on l’invente pas, c’est écrit dans le programme et ça promet de dépoter) et last but not least, El Leopardo, de Bogota itou, et son électro cumbia qui nous emmènera jusqu’au bout de la soirée.

Attention, il y a un dress code, Fluo pour tout le monde, s’il vous plaît, on vous l’a déjà dit ici, marre du bleu marine et noir, de la couleur par pitié, de la couleur ! Et là, on mise pour le coup carrément sur le fluo, à toi de faire tes fonds de tiroirs pour être dans le ton !

Et pour les plus téméraires, si samedi soir ne vous suffit pas, revenez le lendemain dès 13h30 pour le bal pop (plus familial du coup car en après-midi) toujours sous le signe de la Colombie avec aux manettes de la musique Yuri Buenaventura, Swing Latino, Salsos + et Emile Omar.

Pour info, la Nuit 104 Columbia est payante (25€ en tarif plein, 20€ tarif réduit). Le Bal Pop, quant à lui et comme le veut la tradition, est en entrée libre.

Et pour te mettre dans l’ambiance, cadeau !

Par Marie Plantin

Nuit 104 Columbia
Samedi 16 décembre 2017
De 21h à 2h
Au Cent-Quatre
5 Rue Curial
75019 Paris