Actualités
vendredi 24 janvier 2020
Avec “hélas”, Nicole Genovese met à mal la famille et le théâtre dans un spectacle corrosif osé
 
Actualités
vendredi 24 janvier 2020
Le “J’accuse” ferme et délicat de Thissa d’Avila Bensalah
 
Diaporama
jeudi 23 janvier 2020
Le Faham, la pépite gustative des Batignolles
 

La Nuit juste avant les forêts

L'histoire d'un étranger qui s'est retrouvé en marge de notre société. Pendant une heure, il parle pour retenir l'attention et dire tout ce qu'il a à dire. Dans son monde, l'amour est une chose désespérée. Sa réalité à lui, c'est la survie.

Dans le cadre de : Le Louvre invite Patrice Chéreau : « Les visages et les corps »

L'histoire d'un étranger qui s'est retrouvé en marge de notre société. Pendant une heure, il parle pour retenir l'attention et dire tout ce qu'il a à dire. Dans son monde, l'amour est une chose désespérée. L'acteur Romain Duris, sous la direction de Patrice Chéreau, lit ce monologue coup de poing signé Bernard Marie Koltès.

La critique du Pariscope ( Dimitri Denorme)

« Ne dis rien, ne bouge pas, je te regarde, je t'aime, camarade… moi j'ai cherché quelqu'un qui soit comme un ange au milieu de ce bordel, et tu es là. » L'assoiffé de vie et d'amour qui balance cette parole du plus profond de sa solitude est un SDF, un étranger. Dans le texte de Koltès, c'est à un inconnu, réel ou fictif, croisé dans la rue sous la pluie qu'il s'adresse. Patrice Chéreau bouscule...

Calendrier

Artistes