Actualités
vendredi 20 mars 2020
Le Silence et la peur, Nina Simone et l’Histoire noire-américaine dans un spectacle éclairé et éclairant
 
Actualités
mercredi 18 mars 2020
Quand la sculpture contemporaine s’empare du motif animal…
 
Actualités
mardi 17 mars 2020
Turner illumine le Musée Jacquemart André de ses peintures et aquarelles en provenance de la Tate
 

Signaler un commentaire

Vous avez remarqué la critique suivante et pensez qu'elle ne correspond pas à la charte Pariscope.fr, afin que notre équipe puisse la réévaluer, cliquez sur le bouton "signaler" :
J'ai assisté hier soir à un naufrage exaspérant...L'adaptation est pitoyable par ses dialogues sans fond, sa mise en scène inexitante et triste, sa mise en lumière d'une pauvreté affligeante ! Les décors se résument à 4 lettres mal exploitées, quelques tables et quelques chaises...De gros porblèmes hier soir avec le rideau semi-transparent qui se coince, des effets vidéos qui ne fonctionnent pas, des mouvements de décors qui accrochent...hum hum ! Le casting n'est pas non plus à la hauteur tant au niveau des élèves qui sont quand même des bébés et qui font ce qu'ils peuvent avec leur petite expérience de la scène, que du côté des profs qui ne donneraient pas envie de faire du spectacle dans sa vie...Le prof de théatre est sans charisme et récite, c'est gênant...L'orchestre de 9 personnes est pendant 2 heures en ombre chinoise et il n'y a aucune interactivité scénique ! Bref, j'arrête là car la déception est réelle et montre une réelle incompétence du metteur en scène! Quant à Stéphane Laporte, autant il a du passer du temps sur l'adaptation du "roi lion", autant il a du passer une nuit à adapter "fame"...Honteux !