Actualités
jeudi 13 décembre 2018
Le DOC Ciné Club programme La Commune de Peter Watkins, film rare et brillant
 
Actualités
mercredi 12 décembre 2018
Le cinéma d’animation fait son festival au Forum des Images
 
Actualités
mardi 11 décembre 2018
Noël à la moulinette du Collectif du Grand Cerf Bleu
 
Valère Novarina
Biographie

Né d'une mère comédienne et d'un père architecte, Valère Novarina a construit une oeuvre dans laquelle la présence du moi s'inscrit dans une cosmogonie qu'il s'agit d'appréhender à travers la langage. Lecteur de Dante, Valère Novarina rédige un mémoire sur Antonin Artaud théoricien du théâtre. Durant ces années d'étude, il se lie avec Roger Blin qui projette de mettre en scène l'un de ses textes. Parce que Novarina s'est mis à écrire, sa première pièce, L'Atelier volant, sera mis en scène par Jean-Pierre Sarrazac en 1974. Marcel Maréchal lui commande ensuite une libre adaptation des deux Henry IV de William Shakespeare, ce sera Falstafe.Pour chacun de ses spectacles, Valère Novarina, qui est aussi plasticien, peint de grandes toiles. Au début des années 80, il réalise plusieurs performances où il mêle les "actions" - de dessin ou de peinture - le texte, et parfois la musique ou la vidéo. Une Journée de dessin, (455 dessins du lever au coucher du soleil) en 1980, donne lieu, deux ans plus tard, à une nouvelle performance de la même veine : Deux jours de dessins. Le théâtre n'est pas absent de ses performances : Le Théâtre est vide. Entre Adam... , pour violon, actrice et dessinateur, ou Le Théâtre séparé, sont là pour le démontrer. En 1983, il lie étroitement son travail de dessinateur à celui d'auteur dans "V.N. dessine dans la tour saint Nicolas, à La Rochelle, les 2587 personnages du Drame de la vie". Par ailleurs, de nombreuses expositions lui ont été consacré et ont retracé les différentes facettes de son oeuvre. Les personnages qu'il dessine semblent parfois se réduire à un trait, alors que ses personnages de théâtre tendent à se dissoudre dans le verbe ou la logorrhée qui parle à travers eux. L'oeuvre de Valère Novarina se situe au point de convergence entre le corps de l'acteur, son expressivité (Pour Louis de Funès) et son inscription dans un langage qui tisse un rapport problématique entre le signe et son référent.Valère Novarina a mis en scène huit de ses textes : Le Drame de la vie en 1986; Vous qui habitez le temps en 1989; Je suis en 1991, La Chair de l'homme, en 1995, Le Jardin de reconnaissance en 1997, L'Origine rouge en 2000 ; La Scène en 2003, et enfin, L'Espace furieux, en 2006 pour la Comédie Française.