Actualités
vendredi 19 juillet 2019
Berthe Morisot exposée dans le temple de l’Impressionnisme
 
Actualités
jeudi 18 juillet 2019
Paris Plages, palmiers, farniente et activités gratuites au bord de l’eau tout l’été
 
Diaporama
jeudi 18 juillet 2019
Le Bistrot Valois, cuisine traditionnelle dans un écrin de rêve au cœur du patrimoine parisien
 
Thierry Frémont
Biographie
Nationalité
Français
Date de Naissance
24 Juillet 1962
Professions
Acteur

Thierry Frémont poursuit ses études dans un lycée technique, mais rêvant de devenir comédien, il n'est que peu passionné par l'école. Il décide alors de s'inscrire au cours Florent et apprend la comédie auprès de Francis Huster. A 20 ans, il entre au conservatoire. En 1987, il débute au cinéma avec un rôle principal, dans le film de Marion Hansel, Les Noces Barbares. Son personnage d'adolescent, meurtri par le souvenir d'une enfance martyre, bouleverse. Il obtient pour ce rôle le Prix Jean Gabin. Il enchaîne la même année, avec Travelling avant, pour lequel il obtient le César du meilleur espoir masculin. Plébiscité par la profession, il n'en oublie pas ses premières amours : le théâtre. En 1996, il revient en force au cinéma dans Les caprices d'un fleuve, auprès de Bernard Giraudeau et dans Les Démons de Jésus de Bernie Bonvoisin. Il incarne un personnage gouailleur et arnaqueur, entouré de son atypique famille, affublée de tous les vices. Il se retrouve à merveille dans l'univers du réalisateur, qui l'engage à nouveau dans Les Grandes Bouches, deux ans plus tard. Au début des années 2000, Thierry Frémont se tourne vers des projets aussi différents les uns des autres : la comédie sociale Nadia et les hippopotames de Dominique Cabrera (2000), la comédie nostalgique Le fils du Français de Gérard Lauzier (99) ou le thriller Femme Fatales de Brian De Palma (2002). En 2004, il devient le comparse, ou plutôt le collègue, du duo loufoque Le Bolloc'h et Solo, dans Espace détente, adapté de la série télévisé Caméra Café. C'est à la télévision qu'il trouve l'un de ses rôles les plus intenses. En 2005, il se met dans la peau de Francis Heaulme, le tueur en série, dans le film Dans la tête du tueur. La ressemblance physique et gestuelle, qu'il obtient à force de travail et de mimétisme, est troublante. Sa prestation, reconnue internationalement, lui vaut un Emmy Award. Il est le premier français à recevoir cette récompense. Cela marque un tournant dans sa carrière puisqu'il s'oriente désormais vers la comédie grand public. En 2006, on le retrouve dans Un ticket pour l'espace d'Eric Lartigau puis dans Les Brigades du Tigre de Jérôme Cornuau. En 2006 toujours, dans la pièce Doute, mise en scène par Roman Polanski au Théâtre Hébertot, à Paris, il interprète un prêtre enseignant dans une école catholique de New York, soupçonné d'une "relation inconvenante" avec un élève de 12 ans. Cette affaire de soupçon de pédophilie se passe dans le Bronx en 1964. Bien que modérément connu du grand public, Thierry Frémont est le seul acteur français à avoir reçu un Emmy Award. Il faut dire que sa prestation dans le film Dans la tête d'un tueur, où il incarne le rôle de Francis Heaulme, le tueur en série restera dans les annales.