Actualités
vendredi 19 juillet 2019
Berthe Morisot exposée dans le temple de l’Impressionnisme
 
Actualités
jeudi 18 juillet 2019
Paris Plages, palmiers, farniente et activités gratuites au bord de l’eau tout l’été
 
Diaporama
jeudi 18 juillet 2019
Le Bistrot Valois, cuisine traditionnelle dans un écrin de rêve au cœur du patrimoine parisien
 
Sidney Lumet
Biographie
Nationalité
Américain
Date de Naissance
25 Juin 1924

Fils du comédien Baruch Lumet, il accompagne celui-ci au Yiddish Theatre de New York, dès l'âge de quatre ans.

\

Durant une quinzaine d'années, il paraît sur scène et est également acteur à la radio et, accessoirement, à l'écran. En 1947, il fonde un des premiers ateliers off-Broadway, où il monte des spectacles d'avant-garde.

\

En 1951, il débute, comme réalisateur de télévision, sur les séries Danger et You Are There, et devient, à partir de 1953, l'un des meilleurs et plus actifs spécialistes de la dramatique réaliste.

\

Après avoir réalisé en direct plus de 200 émissions, il aborde le cinéma avec Douze Hommes en colère, qui énonce certains de ses thèmes clés : rapports de l'homme à l'institution, analyse des systèmes de pression, lutte pour la tolérance, la justice et l'objectivité.

\

Nourri de traditions théâtrales, il consacre une large part de sa filmographie à l'adaptation d'auteurs comme Tchekhov, Tennessee Williams, Arthur Miller, Eugene O'Neill, Peter Shaffer ou Ira Levin. Le Groupe, version du roman homonyme de Mary McCarthy, aborde la nouvelle psychosociologie, nimbée d'une légère audace avant-gardiste.

\

Cinéaste du conflit, Lumet traduit, selon ses propres termes, « le combat de l'homme pour une meilleure connaissance de soi face à un monde hostile ». Il projette ses héros dans des situations dramatiques sans issue apparente, les confronte à la violence totalitaire (la Colline des hommes perdus), au racisme (le Prêteur sur gages), à la dictature (Network), à l'holocauste nucléaire (Point limite).

\

La société urbaine, avec sa violence latente, ses dysharmonies et ses manifestations irrationnelles, est également l'un de ses sujets de prédilection ; elle lui a inspiré une remarquable série de films policiers : le Gang Anderson, Un après-midi de chien, Serpico, le Prince de New York, The Verdict, le Lendemain du crime, Dans l'ombre de Manhattan, dans lesquels il dresse un tableau minutieux et oppressant de la mégalopole américaine, et dissèque les rapports occultes entre la pègre et la police.

\

Le cinéaste reçoit un Oscar d'honneur en 2005 pour récompensé l'ensemble de sa carrière. Multi-nommé, il n'avait jamais eu la chance de repartir avec la statuette du meilleur réalisateur. Atteint d'un cancer lymphatique, Sidney Lumet s'éteint à son domicile le 9 avril 2011 à l'âge de 86ans.