Actualités
lundi 17 juin 2019
Les Arts du cirque au cœur du festival Solstice
 
Actualités
vendredi 14 juin 2019
La designeuse textile Hella Jongerius chez Lafayette Anticipations
 
Actualités
jeudi 13 juin 2019
Théo Mercier fait parler les objets au Musée de la Chasse et de la Nature
 
Sasha Waltz
Biographie

Né à Karlsruhe en 1963, Sasha Waltz commence à pratiquer la danse dès l'âge de 5 ans, comme élève de Waltraud Kornhaas, élève de Mary Wigman. Fille d'architecte, elle rêve, adolescente, de devenir plasticienne : une passion qui resurgit dans sa danse, comme lorsqu'elle fera planer, pour le spectacle noBody présentée au Palais des Papes à Avignon, une énorme structure gonflable sur le plateau...

Jeune adulte, elle se forme à la New Dance Development d'Amsterdam. Un voyage à New York diversifie ses inspirations et la met en contact notamment avec Mark Tompkins, avec lequel elle collaborera pendant trois ans au projet La Plaque tournante. Sa formation est solide, et après avoir obtenu une bourse pour son projet Dialogues, elle fonde, en 1993, sa compagnie avec Jochen Sandig : Sasha Waltz and guests. Elle affirme alors l'identité de sa compagnie de façon particulière : les "guests" où "invités" seront une multitude d'artistes internationnaux invités à participer aux productions ou à créer les leurs avec le soutien de la chorégraphe. En tant que chorégraphe, elle présente la même année Travelogue I - Twenty to eight, dans lequel elle effectue une mise à nu du quotidien de cinq colocataires. Elle s'affirme alors dans le mouvement de la post dance/théâtre. Ses chorégraphies s'incrivent dans des lieus très concrets et décalent sans cesse le réel, nos moeurs et coutumes contemporaines, en vue de les interroger. Suivent Travelogue II - Tears break fast(1994) et Travelogue III - All ways six steps (1995), et, dans la même lignée, Allee der Kosmonauten (Allée des cosmonautes, 1996). Mais Sasha Waltz doit sa renommée internationale à la création d'un tryptique autour du corp, composé de Körper, S., et noBody (entre 2000 et 2002). Un premier volet très organique précède une deuxième partie qui s'articule autour de la sexualité et de l'érotisme. NoBody enfin, présenté dans la cour du Palais des Papes à Avignon en 2002 interroge courageusement le corps dans son rapport avec la mort. Entre 1999 et 2004, Sasha Waltz et Jochen Sandig ont été directeurs artistiques de la Schaubühne am Lehniner Platz de Berlin avec le metteur en scène Thomas Ostermeier. En 2005, la compagnie redevient indépendante.

Sasha Waltz and guests tend à s'impliquer de plus en plus dans des dispositifs de formation des danseurs et des chorégraphes et se montre particulièrement sensible à la création de réseaux internationaux, dans le but de favoriser une émulation artistique. Transdisciplinaire et presque communautaire, le petit monde qui gravite autour de la chorégraphe allemande se retrouve aujourd"hui en partie concentré au RadialSystem V, nouveau centre d'art pluridisciplinaire berlinois et ancienne usine hydraulique, ouvert en 2006.

Sasha Waltz est aujourd'hui l'auteur d'une vingtaine de chorégraphies et a travaillé également à des opéras.