Actualités
mardi 11 décembre 2018
Noël à la moulinette du Collectif du Grand Cerf Bleu
 
Diaporama
mardi 11 décembre 2018
Voyage dans l’Île-de-France des friches avec une exposition gratuite
 
Actualités
lundi 10 décembre 2018
Transe amoureuse sous la plume de Faulkner
 
Sam Karmann
Biographie
Nationalité
Français
Date de Naissance
23 Septembre 1953

**Sam Karmann est un acteur et réalisateur français né le 23 septembre 1953 à Port-Saïd. Après avoir débuté sa carrière sur les planches de théâtre, Karmann découvre le cinéma en 1981 dans Le Grand Pardon. Par la suite, grâce notamment à sa rencontre avec Roger Hanin, on retrouve l'acteur dans Train d'enfer, Cuisine et Dépendances, La Cité de la peur, Le Goût des autres ou encore Radiostars. Côté télévision, il est connu pour avoir tenu le rôle de l'inspecteur Barrada dans Navarro. **

Né le 23 septembre 1953 à Port-Saïd en Egypte, Sam Karmann décide de se lancer très tôt dans une carrière d'artiste. Il commence par suivre une formation à l'école de l'Acteur Florent puis il rejoint l'ENSATT, l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre.

Le Grand Pardon et Navarro

En 1981, après avoir joué dans quelques pièces de théâtres dont Crime et Châtiment, mise en scène part Robert Hossein, Dom Juan, ou encore Le Soulier de Satin, Sam Karmann fait ses grands débuts au cinéma dans le rôle de William Benamou dans Le Grand Pardon d'Alexandre Arcady. Trois ans plus tard, Roger Hanin, que l'acteur a rencontré sur le plateau du Grand Pardon, l'engage pour tenir des seconds rôles dans les films Train d'enfer et La Rumba en 1986. Karmann retrouve Hanin en 1989 pour incarner l'inspecteur Barrada dans la série Navarro. Un rôle qui le propulse alors sur le devant de la scène télévisuelle jusqu'en 1995.

On retrouve Sam Karmann au cinéma en 1992 dans Cuisine et Dépendances du réalisateur Philippe Muyl. Un film qui s'est inspiré de la pièce de théâtre éponyme pour laquelle Karmann avait reçu une nomination aux Molières dans la catégorie du meilleur comédien dans un second rôle. En 1994, l'acteur est à l'affiche de La Cité de la peur d'Alain Berbérian, aux côtés d'Alain Chabat, Chantal Lauby et Dominique Farrugia. Après avoir tourné dans Le Ciel, Les Oiseaux et... ta mère! de Djamel Bensalah, dans Le Goût des autres d'Agnès Jaoui, ainsi que dans Monsieur Batignole de Gérard Jugnot, Sam Karmann retrouve le grand écran en 2012 avec le film de Romain Lévy, Radiostars. L'année d'après, il tient le rôle de Rabbi Mendelbaum dans Des lendemains qui chantent de Nicolas Castro.

Sam Karmann passe à la réalisation

En 1993, en parallèle de sa carrière d'acteur au théâtre, à la télévision ainsi qu'au cinéma, Sam Karmann passe à la réalisation avec Omnibus, un premier court-métrage très remarqué puisque celui-ci reçoit la Palme d'or du court-métrage au Festival de Cannes en 1992 ainsi que l'Oscar du meilleur court-métrage en 1993. En 1999, Karman réalise Kennedy et moi, un long métrage qui réunit Jean-Pierre Bacri et Nicole Garcia notamment. Quatre ans plus tard, on retrouve Karmann aux commandes du film A la petite semaine avec Gérard Lanvin et Clovis Cornillac au casting. En 2007, l'acteur dirige Karin Viard, André Dussollier et François Cluzet dans La Vérité ou presque.

Retrouvez Sam Karmann dans