Actualités
vendredi 15 décembre 2017
Spirou et Fantasio s’exposent à la Galerie Daniel Maghen
 
Actualités
mercredi 13 décembre 2017
La culture estonienne passe son hiver à Paris avec Loov Kultuur
 
Actualités
mercredi 13 décembre 2017
Musique, danse et théâtre s’invitent à la table pour une performance insolite à voir à la Pop
 
Robyn Orlin
Biographie

Robyn Orlin est né à Johannesburg. Ses parents émigrèrent en Afrique du Sud avant la seconde guerre mondiale. La chorégraphe vit aujourd'hui entre l'Afrique du Sud et Berlin. Elle dira qu'elle se trouve dans une position étrange, celle d'être l'étrangère juive à Berlin et d'être nouvelle étrangère en Afrique du sud, de par son statut de femme et de blanche. Formée à la danse classique en Afrique du sud, elle poursuit un cursus en danse contemporaine à Londres puis étudie les arts visuels à Chicago. Forte de ces influences, elle situe ses productions entre danse et théâtre et convoque la vidéo.

Robyn Orlin milite pour un art profondément politique et interroge des thèmes comme l'apartheid ou le sida. Elle réalise aussi un travail de terrain dans les townships. Ses spectacles, parfois provocants et du même coup controversés bénéficient aujourd'hui d'une large reconnaissance internationale. Son travail s'organise également autour de l'envie de briser les frontières entre interprètes et spectateurs. Selon elle il est essentiel que les spectateurs sachent ce qu'est monter sur scène et que les interprètes sentent ce qu'est être spectateur.

Robyn Orlin propose des spectacles aux titres toujours surprenants, comme par exemple If you can't change the world change your curtains (1990), If the whole population of China jumped up and down at te same time, the earth would move (1989), With astonishment I note the Dog (1996) ou Although I Live Inside... My Hair Will Always Reach Towards the Sun avec Sophiatou Kossoko (2004). Spectacle pendant lequel un assemblage de piscines gonflables créaient une véritable rivière dans le public. We Must Eat Our Suckers With the Wrapper On (2001), spectacle autour du sida et de sa transmission avait beaucoup fait parler de lui.Dernièrement elle a présenté Hey Dude I Have Talent I'm Just Waiting for God... en collaboration avec Vera Mantero (2006), L'Allegro, il penseroso ed il moderato pour l'Opéra national de Paris (2007) et Dressed To Kill... Killed To Dress... en 2008.