Actualités
vendredi 15 décembre 2017
Spirou et Fantasio s’exposent à la Galerie Daniel Maghen
 
Actualités
mercredi 13 décembre 2017
La culture estonienne passe son hiver à Paris avec Loov Kultuur
 
Actualités
mercredi 13 décembre 2017
Musique, danse et théâtre s’invitent à la table pour une performance insolite à voir à la Pop
 
Rainer Maria Rilke
Biographie
Date de Naissance
4 Décembre 1875

Rainer Maria Rilke (de son vrai nom René Karl Wilhelm Johann Josef Maria Rilke) naît à Prague le 4 décembre 1875 dans une famille désunie. Il passe une grande partie de sa vie à Veyras, en Suisse. Destiné par son père à faire carrière dans les armes, il devient pensionnaire d'une école militaire de laquelle il sera renvoyé pour inaptitude physique en 1891. Parti pour Prague, il y exercera le métier de journaliste. Il part pour Munich cinq ans plus tard. En mai 1897, il rencontre Lou Andréas-Salomé. D'abord follement amoureux d'elle, il la considère peu à peu comme une amie, un modèle à suivre.

Le temps des voyagesL'auteur entame une série de voyages à l'étranger. C'est l'Italie, puis la Russie, où Rilke va rencontrer Léon Tolstoï**. En 1901, il épouse Clara Westhoff, une élève du prestigieux sculpteur Auguste Rodin. Ils auront une fille ensemble. Mais le couple se sépare et Rilke rentre à Paris où il devient le secrétaire de Rodin. En 1907, l'écrivain entame une série de voyages en Afrique du nord, en Allemagne, en Espagne, en Italie et en France. Il se consacre entièrement à la poésie. En 1910, il rencontre la princesse Marie von Thurn und Taxis qui vit sur le territoire autrichien. C'est pour elle qu'il compose son chef d'oeuvre mélancolique, Les Elegies de Duino. Un temps mobilisé dans l'infanterie, il rejoint la Suisse en temps que civil. Rilke doit en partie sa notoriété à un recueil de lettres intitulé « les lettres à un jeune poète », publié après sa mort par Franz Xaver Kappus, avec qui l'auteur entretenait une correspondance.

Il décède le 30 décembre 1926 à Montreux, en Suisse. Sa mort elle-même est un acte de poésie. A la suite d'une piqûre de rose, Rilke attrape une maladie qui dégénère en leucémie. Au seuil de la mort, il refuse pourtant les soins thérapeutiques destinés à soulager ses souffrances car il nourrit l'idée que chacun devrait être maître de sa propre mort. Il a fait inscrire comme épitaphe sur sa tombe : "Rose, ô pure contradiction, volupté de n'être le sommeil de personne sous tant de paupières"

De l'esprit en toute chose...

Parmi ses plus grandes oeuvres, on trouve entre autre les Cahiers de Malte Laurids Brigge (1910), les Sonnets à Orphée et les Elégies de Duino (1922). Sa poésie laisse une large place à l'image. Rilke traduit aussi des oeuvres de Paul Valéry en allemand. La présence de Dieu est visible, en particulier dans son recueil Histoires du bon Dieu (1900). On retrouve l'importance de la vie intérieure dans Le Livre de la pauvreté et de la mort. Son oeuvre a inspiré la jeunesse en quête de spiritualité de l'époque venue s'abreuver de sa poésie.