Diaporama
mercredi 17 juillet 2019
Le festival Circulation(s) multiplie les regards sur la jeune photographie européenne
 
Actualités
mardi 16 juillet 2019
Mooon au Grand Palais,votre samedi soir sur la Lune
 
Actualités
lundi 15 juillet 2019
Déclaration d’amour au cirque, “5es Hurlants” éblouit la Scala
 
Naomi Watts
Biographie
Nationalité
Britannique et Australienne
Date de Naissance
28 Septembre 1968
Professions
Actrice

Naomi Watts est une actrice australo-britannique née le 28 septembre 1968 à Shoreham et célèbre pour ses rôles dans les films Mulholland Drive, 21 Grammes, Le Cercle, King Kong, Funny Games U.S., J.Edgar, The Impossible et Diana.

Naomi Watts part vivre en Australie à l’âge de 14 ans, se met très vite à tourner dans de nombreux spots publicitaires et se lie d’amitié avec Nicole Kidman lors de ces différents tournages.

Elle obtient un petit rôle dans la saison 1 de la série Summer Bay (1988) puis on la voit ensuite dans Panic sur Florida Beach (1993) de Joe Dante. Elle apparaît aussi dans Tank Girl(1995) de Rachel Talalay mais la jeune actrice n'arrive pas à se lancer tout à fait. Mais c’est son rôle dans la Courtisane (1999) qui permet à David Lynch de la remarquer: elle atteint une notoriété internationale après sa prestation dans l'étrange Mulholland Drive (2001). Elle donne la réplique à Heath Ledger dans *Ned Kelly *(2002) avec qui elle entretient une liaison pendant quelques temps. La même année, People Magazine la classe parmi les cinquante plus belles stars et Australian Empire Magazine la nomme femme de l’année 2002.

A la conquête d'Hollywood

Elle joue dans le film d'horreur le Cercle, The Ring (2003) sous la direction de Gore Verbinski et dans la suite en 2005 de Hideo Nakata. Avec Kate Hudson, elle prend la place de Winona Ryder et Natalie Portmandans le Divorce(2003) de James Ivory. L’année suivante, de plus en plus sollicitée, la blonde Naomi rejoint Sean Penn au générique de *21 Grammes *d’Alejandro González Iñárritu et *The Assassination of Richard Nixon *de Niels Mueller. Elle joue dans la comédie grinçante *l'Amour, six pieds sous terre *(2004) de Nick Hurran et l’année suivante dans *J'adore Huckabees *de David O. Russell.

Prenant de plus en plus part au projet qu’elle choisit, Naomi Watts n’hésite pas à financer une partie de We don't live Here Anymore. En 2005, elle est très attendue en étant choisie pour le rôle de Ann Darrow dans le blockbuster King Kong. Le réalisateur Peter Jackson a organisé une rencontre entre Naomi Watts et Fay Wray, qui incarnait Ann Darrow en 1933. Puis l’actrice, séduite par le scénario de Stay de Marc Forster dès la première lecture, décide de donner la réplique à Ewan McGregor. Elle est nommée numéro 2 par FHM Magazine dans le top des cent femmes les plus sexy du monde en 2006 mais c'est sur la pellicule que Naomi Watts se trouve le mieux. En 2007, elle retrouve David Lynch dans le très étrange Inland Empire. Elle est aussi à l’affiche du film le Voile des illusions de John Curran. La même année, elle attend un enfant de Liev Schreiber.

Naomi, tête d'affiche

Fin 2007, la carrière de la jeune actrice prend un nouveau tournant : elle se destine plus particulièrement aux rôles assez sombres et tourne ainsi dans Les promesses de l'ombre de Cronenberg. Mais Naomi Watts ne s'arrête pas en si bon chemin: elle reprend un des rôles principaux du film coup de poing de Haneke: Funny Games U.S. Fin 2008, elle est à l'affiche de The international, un étonnant mélange de thriller et d'espionnage.

L'actrice continue d'enchaîner les tournages à un rythme fou : elle est à l'affiche de Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu de Woody Allen puis joue dans le film choral Mother and Child.

En 2013, la comédienne est nommée à l'Oscar de la meilleur actrice pour son interprétation dans le drame The impossible de Juan Antonio Bayona. Cette année-là elle interprète également la princesse Lady Di dans le biopic Diana que lui consacre Olivier Hirschbiegel. Mais avant de la voir dans le rôle de la plus célèbre des princesses, elle donne la réplique à Robin Wright dans le film* Perfect Mothers* d'Anne Fontaine.