Actualités
mardi 20 août 2019
Le Festival itinérant des Arènes de Montmartre fête ses 20 ans !
 
Actualités
mardi 20 août 2019
Escalader le Pavillon de l’Arsenal
 
Actualités
lundi 19 août 2019
Les sports sur sable s’installent à Pantin avec la Sand Fabrik
 
John Hurt
Biographie
Nationalité
Britannique
Date de Naissance
22 Janvier 1940
Professions
Acteur

John Hurt est un acteur britannique, né en 1940, on le connaît entre autres pour Elephant Man, Midnight Express ou encore la saga Harry Potter.

Natif de Chesterfield, John Hurt suit des cours de comédie au Royal Academy of Dramatic Art avant de débuter sur les planches en 1962. A seulement 22 ans sa performance convainc et il est intégré dans la Royal Shakespeare Company. Dans le même temps il fait aussi ses débuts sur grand écran avec un petit rôle dans The Wild and the willing. En 1966 on le remarque dans Un homme pour l'éternité et sa carrière est alors définitivement lancée, même si cela ne l'empêchera jamais de continuer de jouer sur scène.

Cinq ans plus tard il marque les esprits dans L'Etrangleur de la place Rellington, puis se fait connaître mondialement devant la caméra d'Alan Parker avec Midnight Express. Ce rôle lui permet d'être récompensé d'un Golden Globe pour le meilleur second rôle masculin, ainsi qu'une nomination à l'Oscar. En 1979 on le retrouve dans le film de science-fiction culte Alien le 8e passager. Ce n'est certes pas le héros du film mais il marque toute une génération de spectateur car c'est son personnage qui est la première victime de la créature extraterrestre qui sort de son corps en déchirant son ventre de façon spectaculaire. Un an plus tard il interprète Elephant Man, autre film à succès pour lequel il est à nouveau nominé aux Oscars. A partir de là tous les portes lui sont ouvertes : les spectateurs peuvent le voir chez Stephen Frears dans The Hit, Sam Peckinpah dans Osterman week-end, Michael Cimino dans La Porte du paradis, ou encore la version cinéma de 1984, le livre de science-fiction signé George Orwell.

Des cinéastes plus indépendants font également appel à lui : Gus Van Sant pour Even cowgirls get the blues, Jim Jarmusch pour Dead Man. En 1997 il retrouve la science-fiction avec Contactde Robert Zemeckis. Le registre fantastique semble lui plaire puisqu'il n'hésite pas à accepter des seconds rôles dans Hellboy ou encore Harry Potter à l'école des sorciers. Il ne boude pas non plus les petites productions (Shooting Dogs). Comme d'autres acteurs charismatiques de son âge on lui offre également de faire la voix off pour assurer la narration de certains films (Dogville, Manderlay).

En 2006 il est à l'affiche de V pour Vendetta où il joue le dictateur d'une Angleterre située dans un futur proche, avant de participer au policier Crimes à Oxford. Les fans d'Indiana Jones peuvent le voir également dans un rôle décalé pour Le Royaume du Crâne de Cristal de Steven Spielberg. Jim Jarmusch le rappelle en 2009 pour le polar The Limits of Control avant qu'il retrouve Poudlard pour Harry Potter et les reliques de la mort en 2011. Toujours éclectique, il tourne la même année avec Lars von Trier dans Melancholia.

En 2013 John Hurt renoue avec le registre fantastique dans Only lovers left alive, une nouvelle collaboration avec Jim Jarmusch en sélection au festival de Cannes. L'acteur est également présent au casting du Tranceperceneige, un film de science-fiction avec Chris Evans.