Actualités
vendredi 19 juillet 2019
Berthe Morisot exposée dans le temple de l’Impressionnisme
 
Actualités
jeudi 18 juillet 2019
Paris Plages, palmiers, farniente et activités gratuites au bord de l’eau tout l’été
 
Diaporama
jeudi 18 juillet 2019
Le Bistrot Valois, cuisine traditionnelle dans un écrin de rêve au cœur du patrimoine parisien
 
Jean-Hugues Anglade
Biographie
Nationalité
Français
Date de Naissance
29 Juillet 1955
Professions
Acteur

Né le 29 Juillet 1955 à Thouars, Jean-Hugues Anglade est un acteur et réalisateur français. Il étudie pendant cinq années au Conservatoire d'Art Dramatique de Paris. Patrice Chéreau lui offre l’un de ses tout premiers rôles dans L'Homme blessé (1982). La performance de Jean-Hugues Anglade lui vaut d’être nommé au César du Meilleur espoir masculin.

\

Luc Besson le remarque et lui propose de jouer dans Subway (1985). Par la suite, les deux hommes travaillent à nouveau ensemble pour Nikita(1990) et Léon (1994). En 1986, Jean-Hugues Anglade participe au film 37°2 le matin, nommé à l'Oscar du Meilleur film étranger. On le voit en 1993 dans Les Marmottes d’Elie Chouraqui. Trois ans plus tard, les retrouvailles ont lieu sur le tournage du film Les Menteurs. Patrice Chéreau, le réalisateur à qui il doit son premier succès, lui propose de faire partie du casting de La Reine Margot (1994). Cette fois-ci, l’acteur remporte le César du meilleur second rôle masculin. Un an s’écoule avant qu’il donne la réplique à Michel Serrault dans Nelly et Monsieur Arnaud de Claude Sautet.

\

L’année 1996 est marquée par le changement: Jean-Hugues Anglade se lance derrière la caméra avec Tonka, où il dirige sa compagne Pamela Soo.\ Par la suite, l’acteur se tourne vers des productions américaines. Le réalisateur de Dark Summer (2002) déclare à propos de Jean-Hugues Anglade : « Je n'aurais jamais imaginé aucun autre acteur pour ce rôle. » L’acteur donne ensuite la réplique à Angelina Jolie dans Taking lives, destins violés (2004) de D.J. Caruso.\ Jean-Hugues Anglade était pressenti pour jouer dans Pur week-end aux côtés de Kad Merad et François Berléand mais le comédien a préféré se désister.\ En 2007, il est à l’affiche de La face cachée de Bernard Campan et après quelques apparitions à la télé, est de retour au cinéma avec Isabelle Huppert dans Villa Amalia.

\

En 2009, il enchaînes les projets télé sous la direction de Josée Dayan, qui marque aussi son retour au cinéma avec Persécution où il est retrouve le réalisateur** Patrice Chéreau**.

Peu adepte des comédies, on le voit cependant en 2011 dans Le marquis avec** Franck Dubosc** et Richard Berry. Il est ensuite à l'affiche du drame Mineurs 27.

Retrouvez Jean-Hugues Anglade dans