Actualités
mardi 20 août 2019
Le Festival itinérant des Arènes de Montmartre fête ses 20 ans !
 
Actualités
mardi 20 août 2019
Escalader le Pavillon de l’Arsenal
 
Actualités
lundi 19 août 2019
Les sports sur sable s’installent à Pantin avec la Sand Fabrik
 
Hervé Guibert
Biographie

Après avoir échoué au concours de l'Idhec et collaboré à plusieurs revues de cinéma, Hervé Guibert collabore à partir de 1977 au Monde pour des critiques de photographie et publie un premier texte, La Mort Propagande, aux éditions Régine Desforges. A la fois récit, roman, journal intime, c'est une évocation du corps, en tant que lieu d'accueil du plaisir et de la douleur. Suivra en 1980 un roman-photo, Suzanne et Louise. En 1983, il reçoit un César pour sa collaboration au scénario de L'homme blessé de Patrice Chéreau. En 1986, il cesse de collaborer au Monde et participe à L'Autre Journal. Il apprend en 1988 qu'il est atteint du sida, et ne cessera d'évoquer la maladie dans son oeuvre. Après une participation remarquée à l'émission Apostrophe de Bernard Pivot en 1990, il reçoit le surnom de « L'homme au chapeau rouge », qui deviendra le titre d'un ouvrage posthume. A l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie et Le protocole compassionnel sont des succès publics. Il meurt en 1991 à la suite d'une tentative de suicide, après avoir tourné La Pudeur ou l'impudeur, sorte de journal intime sur sa maladie. Son oeuvre, aussi bien littéraire que photographique, donne lieu depuis à de nombreux hommages, rééditions et rétrospectives.