Actualités
mercredi 19 juin 2019
La Ktha Compagnie vient nous questionner au cœur de la ville
 
Actualités
mercredi 19 juin 2019
Rhizomes revient et dans son sillon, des concerts à ciel ouvert !
 
Actualités
mardi 18 juin 2019
Le Point Virgule fait l’Olympia, 12e !
 
Charlotte Rampling
Biographie
Nationalité
Britannique
Date de Naissance
5 Février 1946
Professions
Actrice

Née en 1946 en Angleterre, Charlotte Rampling quitte le Royaume-Uni pour la région parisienne alors qu’elle n’a que 9 ans. C’est une fois adolescente, qu’elle repart pour son Angleterre natale, où elle se lance dans le milieu artistique. Elle se produit dans plusieurs spectacles de music hall, tout en travaillant comme mannequin. En 1964, elle apparaît au générique du film de Richard Lester, tout comme Jane Birkin et Jacqueline Bisset, Le Knack… ou comment l’avoir.

Elle décide alors de poursuivre sa carrière cinématographique tout en prenant des cours d’art dramatique au sein de la Royal Court School. Elle quitte la Grande Bretagne pour l’Italie, suite au décès brutal de sa sœur. Elle y fait la rencontre du cinéaste Luchino Visconti qui lui propose un rôle dans Les Damnés en 1969. C’est en 1974, qu’elle se révèle au grand public dans le film scandale de Liliana Cavani,Portier de nuit.

Hollywood lui fait alors les yeux doux. Elle donne la réplique à Robert Mitchum dans Adieu ma jolie (1975), puis Woody Allen lui offre un rôle dans son Stardust Memories en 1980. En 1983, c’est Sidney Lumet qui lui offre de jouer les femmes fatales dans Le Verdict. De retour en France, depuis la fin des années 70, elle collabore avec de grands noms du cinéma métropolitain : Yves Boisset (Un Taxi mauve), Claude Lelouch (Viva la vie !) ou encore Jacques Deray (On ne meurt que deux fois).

Elle se fait un peu plus rare, durant les années 90. En 2001, alors qu’elle revient en tête d’affiche dansSous le Sablede François Ozon, elle reçoit un César d’Honneur pour l’ensemble de sa carrière. L’année suivante, elle rejoint le duo Robert Redford et Brad Pitt au casting de Spy Game, puis retrouve François Ozon pour Swimming Pool côtés de la jeune Ludivine Sagnier. Charlotte Rampling continue de tenir le haut de l’affiche dans diverses productions que ce soit la comédie *Embrassez qui vous voudrez *(2002), le thriller Lemming(2005) ou la comédie dramatique Vers le Sud (2006).

Michael Caton-Jones fait ensuite appel à elle pour donner la réplique à Sharon Stone dans le sulfureux Basic Instinct 2 (2006). Puis, Antoine de Caunes lui propose de partager l’affiche de sa comédie romantiqueDésaccord parfait (2006) avec Jean Rochefort.

Elle retrouve de nouveau François Ozon pour son film en costumes *Angel *(2007), continue dans les costumes avec sa participation dans le film The duchess (2008).

Elle alterne les différents genre, participant au thriller futuriste Babylon AD mais sait aussi retrouver la comédie dansQuelque chose à te dire après avoir joué son propre rôle dansLe bal des actrices de Maïwenn (2009).