Actualités
vendredi 24 mai 2019
La lune sous toutes ses coutures au Grand Palais
 
Actualités
jeudi 23 mai 2019
Les lieux de sorties du canal de l’Ourcq en fête avec le Cri du Canal
 
Actualités
jeudi 23 mai 2019
Le solo multiple de Philippe Decouflé
 
Benoît Jacquot
Biographie
Nationalité
Français
Date de Naissance
5 Février 1947

Benoît Jacquot est un réalisateur français né en 1947, on le connaît pour ses nombreuses adaptations de romans sur grand écran.

Originaire de Paris, c'est à seulement 17 ans que Benoît Jacquot débute comme assistant réalisateur de Jacques Rivette sur Nathalie Granger puis Marguerite Duras sur India Song. Il se fait vite un nom et tourne des documentaires télévisés à partir de la fin des années 60. En 1974 il réalise ainsi deux documentaires sur le psychanalyste Jacques Lacan. Son premier pas dans la fiction a lieu en 1976 : Jacquot adapte L'Assassin Musicien de Dostoïevski, avant de tourner Les Enfants du placard un an plus tard. Les cinéphiles le remarquent et apprécient son style minimaliste.

Le metteur en scène persévère dans l'adaptation de roman avec Les Ailes de la colombe de Henry James en 1981, avec Isabelle Huppert. Vers la fin des années 80 c'est surtout son travail au théâtre qui retient l'attention. Dans le même temps il retourne au petit écran avec le téléfilm Une villa aux environs de New York, adapté de Kafka cette fois.

C'est en 1990 que Benoît Jacquot touche enfin le grand public grâce à La Désenchantée avec Judith Godrèche. Le cinéaste pose alors les bases du drame autour de rapports amoureux, un thème qui revient souvent dans son œuvre. Cela lui permet également de faire tourner de nouvelles comédiennes par la suite : Virginie Ledoyen sur le drame La Fille Seule (1995) ou encore Isild Le Besco sur A tout de suite (2002). La Fille Seule est bien accueilli par la critique, et le réalisateur enchaîne avec Le Septième Ciel où il réunit Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain, avant de tourner en 1998 L'Ecole de la chair et Pas de scandale, deux films où il retrouve Vincent Lindon et Isabelle Huppert.

Deux ans plus tard Benoît Jacquot signe une nouvelle adaptation, Sade, tiré du roman de Serge Bramly, avec Daniel Auteuil dans le rôle titre, avant d'adapter sur le grand écran l'opéra Tosca en 2001. Le cinéaste filme ensuite Isabelle Adjani dans le drame Adolphed'après le livre de Benjamin Constant. Après le téléfilm Princesse Marie avec Catherine Deneuve en 2004 et Villa Amalia en 2009, le metteur en scène retrouve Isild Le Besco un an plus tard pour Au fond des bois, inspiré d'un fait divers.

Benoît Jacquot fait son retour en 2012 avec Les Adieux à la reine, qui traite de la relation entre Marie-Antoinette (Diane Kruger) et une de ses lectrices (Léa Seydoux).

Retrouvez Benoît Jacquot dans