Actualités
jeudi 13 décembre 2018
Le DOC Ciné Club programme La Commune de Peter Watkins, film rare et brillant
 
Actualités
mercredi 12 décembre 2018
Le cinéma d’animation fait son festival au Forum des Images
 
Actualités
mardi 11 décembre 2018
Noël à la moulinette du Collectif du Grand Cerf Bleu
 
Anouk Grinberg
Biographie
Nationalité
Française
Date de Naissance
20 Mars 1963
Professions
Actrice

Anouk Grinberg est une actrice française qui a dans un premier temps évolué au théâtre avant de tourner pour des grands réalisateurs français tels que Bertrand Blier, Nina Companeez ou encore Jacques Audiard.

Anouk Grinberg voit le jour le 20 mars 1963 à Uccle en Belgique. Plongée dès son enfance dans le monde du théâtre grâce à son père, l’écrivain et dramaturge Michel Vinavev, elle décide très jeune de devenir actrice. Comédienne précoce, elle fait ses premiers pas sur les planches à seulement 13 ans dans la pièce Remagen d’Anna Seghers. Elle ne quitte plus la scène et enchaîne les pièces. En 1976, elle fait sa première incursion sur le grand écran dans *Mon Cœur est rouge *de Michèle Rosier.

De Denis Berry à Bertrand Blier

Incontournable au théâtre, Anouk Grinberg se fait également une place sur le grand écran. Elle débute dans le milieu du Septième Art en enchaînant les seconds rôles. Elle tourne notamment en 1986 dans Last Song (La dernière chanson) de Dennis Berry puis en 1988 dans *L’Enfant de l’hiver d’Olivier Assayas. En 1989, elle tourne dansLa Fille du magicien *de Claudine Bories qui lui permet de décrocher en 1990 Le Prix Michel Simon. Mais c’est sa rencontre avec Bertrand Blier qui lui apporte véritablement la célébrité.

L’époque Bertrand Blier

Elle devient la muse du réalisateur français qui la dirige en 1990 dans *Merci la vie *qui lui permet d’être nommée en 1992 aux César dans la catégorie meilleure actrice et lui permet également de décrocher les Prix Arletty et Romy Schneider. Elle retrouve le réalisateur en 1992 dans Un deux trois soleil, un long-métrage qui lui permet d’être nommée une nouvelle fois aux César en 1994. Un an plus tard, elle tourne une nouvelle fois pour Bertrand Blier dansMon homme. Ce film, qui a reçu en 1996 l’Ours d’Argent au Festival du film de Berlin, lui permet de recevoir une nouvelle nomination aux César dans la catégorie meilleure actrice. La même année, elle décroche un rôle dans Un Héros très discret de Jacques Audiard.

Pédale douce sur les tournages

À partir de 1995, Anouk Grinberg commence à espacer ses apparitions sur le grand écran tout en restant très présente au théâtre. En 1998, elle participe au doublage de*La Prophétie des grenouilles de Jacques-Rémy Girerd. En 2002, elle tourne pour Alexandre Arcady dans le long-métrage Entre chiens et loups. Un an plus tard, elle donne la réplique à Nathalie Baye et Patrick Bruel dans Une Vie à t’attendre de Thierry Klifa. Après Les Fragments d’Antonin de Gabriel Le Bomin en 2006, elle revient dans les salles obscures en 2011 dans Sea, no sex and sun de Christophe Turpin. *

Primée au théâtre

Si Anouk Grinberg a connu de beaux succès au cinéma, c’est au théâtre qu’elle apparaît le plus souvent. Jouant dans des pièces telles que L’Ecole des femmes de Molière ou encore Feydeau Terminus de Georges Feydeau, elle reçoit de nombreuses récompenses pour ses performances d’actrice. En 1991, elle décroche le prix de la meilleure comédienne pour La Maman et la putain aux Prix du syndicat de la critique. Elle est également nommée à trois reprises aux Molières dans la catégorie meilleure comédienne en 1992, 2003 et 2010, pour respectivement Le Temps et la chambre, La Preuve et Les Fausses confidences. En 2010, elle décroche une nouvelle fois le prix de la meilleure comédienne décerné par le Syndicat de la critique pour Les Fausses confidences.

Télé et compagnie

Anouk Grinberg s’est également frottée au petit écran. Elle est notamment apparue dans les téléfilms Jules et Jim de Jeanne Labrune ou Ma meilleure amie d’Elisabeth Rappeneau. En 2007, elle fait un détour par la série *Kaamelott *d’Alexandre Astier. Après Camus de Laurent Jaoui en 2010, elle tourne en 2011 dans Joseph L’insoumis.

Vie privée

Anouk Grinberg est la mère de deux enfants mais elle reste très discrète sur sa vie privée.

Retrouvez Anouk Grinberg dans